Équipe des IRSC sur la fragilité et le vieillissement  
              

PR #4: Enraciner l’intégration des services aux personnes âgées fragiles dans les pratiques des dirigeants, des gestionnaires et des cliniciens

CHERCHEUR PRINCIPAL : L Demers.
COCHERCHEURS : Y Couturier, D Malo, D Morin, A Tourigny.

OBJECTIFS : 1) Comprendre et modéliser a) les règles et les pratiques mises de l’avant par les dirigeants des CSSS pour planifier, budgétiser et organiser les services aux aînés fragiles et b) la façon dont les dirigeants, les gestionnaires et les cliniciens, ainsi que les aînés fragiles et leurs proches aidants, adaptent un modèle formel d’intégration des services aux conditions locales dans lesquelles il est mis en œuvre. 2) Dégager et modéliser les conditions qui favorisent ou inhibent l’adoption d’outils de planification et de budgétisation, de modes d’organisation et de pratiques de collaboration visant à améliorer l’efficience et l’efficacité des services aux aînés fragiles. 3) Utiliser les résultats de ces analyses pour appuyer l’adaptation des systèmes intégrés de services destinés aux personnes âgées fragiles dans les CSSS.

MÉTHODES : Nous utiliserons une stratégie d’étude de cas multiples. Nous analyserons les règles, les ressources et les pratiques utilisées pour coordonner les services aux aînés fragiles dans trois territoires de CSSS. Afin de maximiser l’étendue de nos résultats, nous étudierons trois cas contrastés : un en zone métropolitaine, un en milieu urbain et un dans un environnement plus rural. Nous puiserons à trois différentes sources d’information : entrevues, documents et observation directe. L’information sera regroupée et comparée en triangulant les méthodes et les informateurs.

Pour réaliser les entrevues, nous utiliserons une stratégie d’échantillonnage raisonné. Pour chaque cas, nous prévoyons réaliser une douzaine d’entrevues semi-dirigées avec chacun des trois groupes d’informateurs suivants : 1) les dirigeants et les gestionnaires des CSSS, de même que des responsables d’organisations partenaires qui dispensent des services aux personnes âgées fragiles (ces entrevues serviront à documenter la gouvernance et la gestion des services aux aînés fragiles); 2) les professionnels (médecins, infirmières, travailleurs sociaux, etc.) qui travaillent directement avec les aînés fragiles (ces entrevues fourniront de l’information sur la façon dont les orientations du modèle d’intégration influencent la conduite professionnelle, et inversement, sur la façon dont la conduite et la logique de l’action clinique transforment ces orientations); 3) les aînés qui reçoivent des soins à partir d’un système de gestion de cas et de la part de proches aidants. Les proches aidants d’un aîné seront interviewés si ce dernier souffre de troubles cognitifs qui l’empêchent de fournir une information claire sur les soins qu’il reçoit.

Par l’observation directe, nous chercherons à déterminer les circonstances dans lesquelles les normes de service sont négociés au palier de la gouvernance et de la gestion (réunions de conseils et de comités) et au niveau clinique (réunions de gestionnaires de cas, rencontres entre les professionnels et les aînés ou les proches aidants).

La recension des écrits couvrira les documents administratifs pertinents qui sont liés à l’intégration des soins (le modèle formel utilisé pour intégrer les services, les budgets et les outils de budgétisation, les politiques et les procédures, les notes explicatives, les documents d’orientation et les règles de coordination des services). L’analyse de ces documents servira à comprendre les règles formelles et la mise en place de la gouvernance et du fonctionnement des systèmes d’intégration des services. Le dossier clinique des aînés qui seront rencontrés en entrevue sera aussi analysé, ce qui nous permettra de comparer les règles officielles (ce qui doit être fait), le discours sur le fonctionnement du système (ce qui est dit qui est fait), obtenu grâce aux entrevues, et les données des dossiers cliniques révélant ce qui a effectivement été fait.

RÉSULTATS VISÉS : L’examen de chaque cas nous permettra d’élaborer un modèle explicatif sur la façon dont les orientations d’un modèle d’intégration sont adaptées aux conditions locales des CSSS participants. Ensuite, l’analyse comparative des cas nous permettra de déterminer dans quelle mesure l’adaptation locale est ou n’est pas une composante majeure de l’innovation.

DÉLAI D’EXÉCUTION : Octobre 2007 – Mars 2008 : préparation; Avril 2008 – Octobre 2011 : collecte et analyse des matériaux et rédaction de rapports sur les volets gouvernance-administration et clinique des trois cas; Novembre 2011 – Septembre 2012 : analyse transversale des trois cas et rédaction du rapport final.

CADRE INSTITUTIONNEL : Le projet aura lieu à l’ENAP – Québec, à l’U. Laval (Sciences infirmières), au CDRV (IUGS), à l’U. de Sherbrooke (Travail social), à l’U. de Montréal (Sciences infirmières) et dans trois CSSS.

 

 
 
© 2008-2013 Équipe des IRSC sur la fragilité et le vieillissement. Tous droits réservés.
Dernière mise à jour - 11 février 2013